Lyon / Rhône-Alpes

06 73 74 11 37 

kurullaocean@gmail.com

Conditions

Copyright 2018 Kurulla Ocean .Tous Droits Réservés.

Rechercher
  • Marion François

/ Le Fise dans les yeux d'une blonde /

Mis à jour : 29 déc 2018


Ce n'est pas comme si la date n'était pas entourée sur mon calendrier. Le Fise résonnait en moi tout comme le rire de ma meilleure amie venue me chercher à la gare le 9 mai dernier.

Montpellier, montre-moi tout, je veux te voir bouger, rider et t'amuser !

Le soleil tapait déjà sur mes épaules, mes lunettes rondes sur le bout du nez, #Montpellier, oui oui oui, j'te kiff déjà ! Après 10 min de marche je commençais déjà à regretter de ne pas avoir embarqué ma longboard, ici, presque tout le monde est à roulettes, #Fise ou pas Fise, une chose est sur, ça ride ! L'Ecusson, quartier historique de Montpel' et boudoir de ma Bff Anna. Les rues grimpantes en pavés et les volets pastels me confinent dans une atmosphère cocooning et méditerranéenne que j'adopte sans broncher. Assise à la fenêtre j'écoute le chant d'un accordéon et la glisse des skateboards sur les pavés. Une fois notre mission remplissage de frigo terminée, spotify nous lance You are the one that i want de Grease, chanson officielle d'une amitié qui à le goût de fraise et qui rappelle le bonheur. Les fringues volent et les rouges à lèvres se dandinent, Montpellier by night, qu'est-ce que tu as à offrir, je veux du swing et du bling bling !


Sydconcept, tu connais ? Un #skate shop/concept store qui n'a rien à envier aux autres.

Le coup de la mini rampe intérieure je valide 1000 fois ! Le staff est super cool et en plus ils ont de la Chouffe !!! C'est ici que notre marathon nocturne à commencé, big up pour les toilettes by the way ! L'avantage à Montpellier c'est que tout peut se faire à pieds si tu sais te servir de tes jambes ! Les miennes m'ont lachées plus vite que prévu, ce qui me permet de faire un saut dans le vif du sujet :


Le Fise,


Jeudi 10 mai.



La crise cardiaque ? J'ai pu l'éviter grâce à une peinte de bière et un hot dog. Autant qu'on se le dise, une fille au Fise à autant de chance d'insolation (et pas à cause du soleil), que sur une plage en pleins mois d'août entre 13 et 16h00 ( cette fois-ci à cause du soleil). Essayant de garder un oeil professionnel sur ces p'tits culs en kickflip, mon appareil photo à la main, je commence à prier pour rester ici toute ma vie ! Trève de plaisanteries, je ne passerai pas pour la groupie du biker, il est temps de parler skateboard !

13:30

Demi-finale de skate. 24 riders ( ce qui fait pas mal de p'tits culs, ca vaaaaaaaaaa je déconne) , 6 groupes de 4, 2 runs chacun. Ca crie dans la foule, seulement la moitié seront qualifiés pour la finale grâce à leur meilleur run. Les planches roulent et claquent, ça vole et virevolte, puis Danny Léon arrive et nous pose un kickflip grabé. Fermez la bouche mesdemoiselles, c'est dans la boîte !



Le Japonnais Daisuke Ikeda nous à joliment servi lui aussi, avec un mactwist et un score de 87,25pts.


Au tour d'Aurélien Giraud, le lyonnais de la bande. Hey, je soutiens ma patrie voyez-vous ! Le p'tit 180 switch cook en frontside l'envoi en seconde place direction la finale avec son compatriote français Vincent Milou que j'ai mitraillé pendant son front blunt !



Je tiens tout de même à féliciter et remercier tous les skaters de cette demi-finale pour leur show qui à du en faire mouiller plus d'une !

Et comme je n'en ai jamais assez, j'embarque Anna pour remplir nos Eco-cups de ce "délicieux" breuvage appelé bière et je me tiens prête à dégainer mon appareil pour les pré-qualifs du Bmx freestyle.

Pour être honnête, après plusieurs doigts de pieds écrasés et une bière renversée à 2mm de ma caméra j'ai décidé de regarder le Bmx de loin et de flaner entre les stands.

Faire 1m64 c'est pas toujours facile...


Pendant qu'Anna réglait ses bails je suis tombée nez à nez avec Arkaic concept.

"Créateur de vos idées "

N'est-ce pas meugnon comme phrase d'accroche ? Chez Arkaic, ça sent la créativité et le partage. Fabrication artisanale et éco-conception, chez eux, ça ride et c'est propre ! Du skate en vois tu en voilà ! Des lyonnais pour couronner le tout, qui ont fait de leurs envies un travail collaboratif évoluant entre passionnés à l'écoute de vos valeurs. Si vous n'êtes pas loin alors n'attendez pas pour partager vos idées qui seront bien chouchoutées au sein de leur atelier/boutique Grande rue St clair à Caluire. Arkaic Concept, retenez le nom !

Anna retrouvée, un éco-cup vidé puis re-rempli, une cigarette et un tour aux toilettes, nous y revoilà, les rampes n'ont pas bougées c'est maintenant au tour des filles de rider !


16:00

Bizarrement il y a tout de suite moins de monde, un peu déçue de me rendre compte que les femmes sont apparemment moins intéressantes que les mecs. Moi ? J'étais là du début à la fin. Girl's power wesh !!!



Elles ne sont que 5 mais elles envoient. Ce qui change avec les filles et que je trouve touchant, c'est leur stress. Elles ont toutes leur façon d'essayer de le cacher ou de le gérer. Leurs faiblesses m'ont rappelé que nous sommes tous des êtres humains. Maeva Lanier qualifiée et en première position, à pour moi, représenté à merveille le skateboard féminin et je lui souhaite vraiment de continuer à tout déchirer ! Girl's power again !



Impossible de passer à côté de la petite Eva Chaumeil, 7 ans. Tenace et déterminée comme un ouragan. Big up pour sa planche my little poney !



Un tour à la buvette et un autre aux toilettes ! La demi-finale du Mountain bike reportée au landemain matin pour cause de vent, on laisse celui-ci nous pousser jusqu'à la mairie où le Bmx spine ramp nous attend. Il est 21:00, il fait nuit, la rampe est éclairée par de gros spots et se fait dépuceler par des riders qui n'ont pas peur ! Plus de batterie dans ma caméra, les souvenirs seront dans ma tête ! Je vous épargne les détails de ma soirée et me rends directement ici :


Vendredi 11 mai.


Le réveil fut plus chaotique que prévu mais j'étais bien là à 15:50 pour la finale du skateboard masculin. Oh oui, ça je peux vous dire que j'y étais !



Grandiose comme espéré !

C'est ici que l'on reparle de mon chouchou Danny Léon qui s'impose royalement sur son premier run. Un finger flip et plusieurs airs sur les quarters, les gars, va falloir vous accrocher !




Kickflip, flip tricks, Vincent Milou à compris où la barre devait être mise et il sort en tête de sa poule au premier run, suivi de Daisuke Ikeda qui selon moi aurait mérité quelques points de plus et Aurélien Giraud le lyonnais casseur de briques !




Et parce que parfois les mots ne font pas tout je vous mets en lien les vidéos de la finale des trois gagnants : Milou / Ikeda / Giraud (du 1 er au 3e).

Mon p'tit Léon termine lui, au pied du podium, ce qui ne l'empêche pas de sortir son sourire Email Diamant, ooooh oui je le kiff ! Et pour la peine, je partage une autre photo :



C'est à ce moment là que vous avez le droit de me taper sur les doigts et de m'insulter parce que non... je ne suis pas allée voir la finale de skateboard féminin... Mon excuse ?

Le mountain bike !!! Aaaaaaah ! Franchement les gars, c'était ouf ! J'ai comme été happée par leurs voltiges. La batterie de mon appareil photo ayant rendue l'âme j'ai pu savourer pleinement ce moment avec ma Bff et une "bonne" peinte de bière !



Petit check rapide d'after-Fise :

- Insolation : Validée

- Fou-rires : Validés

- Tricks : Validés 1000 fois

- Faire du skatboard bourée : Validé mais peu fière

- Nombre d'Eco-cups récupérés : 5 au total

- Montpellier : validée

- Nombres de photos prises : 987

- Etat physique et mentale : j'ai choppé la grippe

- Match Tinder : Ca c'est perso !

- Rencontrer la mamie de ma Bff : Validé

Il est temps de se dire au revoir, on se retrouve très vite et n'hésitez pas à mettre un petit like si cet article vous a plu !


Coconut kisses

13 vues